Vin de Cahors : Le meilleur du cépage Malbec

De Cahors à Luzech, votre navigation vous donne à voir les coteaux de la Vallée du Lot et des Causses du Quercy, berceau du fameux cépage Malbec. Profitez de votre location de bateau sans permis pour en apprendre davantage sur cette richesse ancestrale de Cahors et de ses environs.

Implantée par les Romains pendant l’Antiquité, la culture de la vigne fait partie de l’identité lotoise. Au Moyen-Age il parait même que les vignerons bordelais, victimes de mauvaises conditions météorologiques, auraient ajouter du Cahors et du Gaillac à leur production pour leur donner du goût. Ce qui est sûr c’est que de grandes quantités de barriques étaient acheminées vers Bordeaux en gabare le long du Lot puis de la Garonne. Gabariers et vignerons s’entendaient bien, les mariniers goûtant le vin sans trop se faire prier, au grand dam des patrons-commerçants (fléau du « coulage »).

En 1876 une catastrophe va décimer le vignoble cadurcien : le phylloxéra. Cet insecte anéantit les pieds de vigne et l’appellation Cahors tombe peu à peu dans l’oubli. Alors que les paysans tentent tant bien que mal de remplacer le malbec par d’autres cépages, l’hiver 1956, extrêmement rigoureux, réduit leurs efforts à néant et tout est à refaire. En parallèle, des vignerons ingénieux sont allés sauver le malbec en l’exportant à l’étranger, sous des cieux plus cléments, et notamment en Argentine. Aujourd’hui le Malbec a retrouvé ses lettres de noblesse sous le soleil de Cahors et les cultivateurs fierté et prospérité.

Le vin de Cahors est connu pour être un vin sombre, entre violacé noir et pourpre sombre, son nez propose des fruits noirs (mûres, cassis) et des épices (réglisse, cannelle, cacao) dans ses jeunes années puis offre avec le temps des odeurs de sous-bois (champignons, humus, truffe). Son goût est le plus souvent tannique, puissant d’abord et plus doux avec l’âge. Viandes rouges, plats en sauce (canard ou gibier par exemple) et plats aux truffes du Quercy l’accompagneront idéalement.

La gastronomie lotoise, et plus largement celle du sud-ouest de la France, est une des étapes incontournables de votre séjour dans le Lot. Et le vin de Cahors (AOC bien sûr) encore davantage.